Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 15:44

Nous débutons aujourd'hui une réflexion sur le Clown tel que nous l'enseignons à la SFTG et notre pratique de médecin. Ce texte sera publié à raison d'un article tous les 10 à 15 jours.

 

 

On ne fait pas le clown, on le « laisse faire »
C’est ce que nous appelons « recevoir son clown »

Hervé Langlois (clown Ångelus)

 

 

Le clown représente une approche expérentielle de l'intelligence sociale, centrée sur le ressenti et l'expression des émotions.

 

Comment, durant un séminaire clown, travaillons-nous en développant notre intelligence interpersonnelle et émotionnelle ?

Nous prendrons comme référence le modèle en cinq domaines « SPACE » proposé par Karl Albrecht (2).

Ce modèle a le mérite de rendre explicite et facilement lisible les concepts que nous aborderons.

Nous y avons adjoint un sixième domaine spécifique au Clown : le travail sur les erreurs.

Ce domaine est indispensable pour des professionnels de santé débutant l'apprentissage du clown.

Apprendre à travailler avec nos erreurs, à les utiliser comme un matériau de découverte de notre fonctionnement et de dépassement de nos difficultés.

Cela exige tout au long du séminaire, surtout lors du premier jour, un travail de construction/déconstruction de nos schémas de fonctionnement et de nos modes de pensée.

 

Nous allons donc aborder l'ESPACE Relationnel.

1) Erreurs (les travailler , les accepter)

2) Situations claires

3) Présence

4) Authenticité

5) Clarté (des propos)

6) Empathie.

 

Les séminaires clown sont organisés à partir d'exercices associés à des débriefings, d'improvisations individuelles et collectives et entrecoupés lorsque cela s'avère nécessaire d'explication théorique par le comédien.

Nous donnerons tout au long de l'exposé des exemples concrets pour permettre de mieux comprendre notre façon de procéder et appréhender le lien avec les habiletés relationnelles. (A suivre)

Repost 0
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 09:22

« L'humour est une déclaration de dignité, une affirmation de la supériorité de l'homme sur ce qu'il lui arrive. » Romain Gary

 

Nous sommes en tant que soignant confronté à la douleur, la souffrance et la mort.

Le clown permet en partant de la réalité de regarder le monde sous un autre angle.

Le clown est un être de poésie et adore aller au cœur des choses.

Sa passion est l'improvisation.

 

Nous travaillerons durant ces 3 ou 5 jours dans un climat de confiance et de bienveillance nécessité absolue pour un lâcher-prise des participants.

Clown-fin-mars-2011-Valence-046.JPG

Le clown nous fait travailler cet état essentiel pour la scène, un état de disponibilité, d'éveil, de capacité d'attention.

Nous travaillerons l'écoute et la concentration. La concentration c'est être en accord avec soi et être disponible aux autres.

Vous assisterez à la naissance de votre clown, la renaissance pour les anciens.

« Tout est possible. Mais pas n'importe quoi »

Frais d'inscriptions :

cas 1 : 380 € pour 3 jours et 600 € pour 5 jours si vous ne bénéficiez pas de prise en charge

cas 2 : 500 € pour 3 jours et 720 € pour 5 jours si convention de stage avec prise en charge par votre employeur (pour les salariés)

 Les frais d'inscription incluent ni repas, ni pauses, ni hébergement.

Repost 0
Published by Dr Sciences humaines - dans Le clown : relation médecin patient
commenter cet article
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 10:35

Il reste encore deux places pour le séminaire clown en résidentiel dans la drôme du 29 septembre au 2 Octobre.

Pour vous inscrire sftg.net. ou 01 45 81 09 63

 

A bientôt !

 

 

Repost 0
14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 22:17

Le prochain séminaire Clown aura lieu dans la Drôme.

Il sera résidentiel et durera 4 jours et 3 nuits.

Une excellente occasion d'immersion dans le monde magique des clowns !

Vous pouvez déjà réserver en téléphonant ou écrivant à la SFTG.

Repost 0
Published by Elodie LAHAYE-PEREZ - dans Le clown : relation médecin patient
commenter cet article
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 14:47

Nous organisons la cinquième édition du séminaire Clown.

Il reste encore 4 places.

Si vous désirez participer :

veuillez écrire ou téléphoner au secrétariat de la SFTG :

233 bis rue de Tolbiac 75013 PARIS

tél 01 45810963

Repost 0
Published by Dr Sciences humaines - dans Le clown : relation médecin patient
commenter cet article
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 09:37
Nous organisons la quatrième édition du séminaire Clown les 19-20 et 21 mars à Paris  à la salle Genty (près de la Bastille).
Avec notre comédien habituel Philippe Véla. Le tarif est de 360 euros.
Notre séminaire est presque complet. Il reste encore 2 places.
Il est donc encore possible de s'inscrire à la SFTG :
233 Bis rue de Tolbiac 75013 Paris Tél : 01 45 81 09 63 Fax : 01 45 81 09 81 email : sftg@wanadoo.fr
Repost 0
Published by Elodie LAHAYE-PEREZ - dans Le clown : relation médecin patient
commenter cet article
30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 13:26

Le groupe Théâtre et Médecine propose chaque année un séminaire sur la relation médecin-patient en utilisant le clown.

Car le médecin soigne par ce qu’il sait, par ce qu’il fait, et par ce qu’il est. Il nous faut donc accepter que nos décisions soit liées à nos personnalités.

Le séminaire clown est une des réponses à cette problématique relationnelle.

En utilisant les 3 V, visuel, vocal, verbal, en les intégrant dans une interactivité qui laisse la place à l’imaginaire, nous travaillons sur tous les aspects de l’échange.

Le médecin laisse de côté sa réserve, il se « lâche » faisant confiance à ses intuitions, son inconscient pour faire apparaître le clown qui est en lui. Dans le clown, chaque geste, chaque mot est important.

Le clown est en perpétuel mouvement. L'action est sa réflexion. Ses faiblesses sont des atouts.

Aider le médecin à passer d'un état à un autre et comprendre qu'aucun état n'est factice lui donne plus de plasticité émotionnelle.

Par le décalage qu'il produit entre son sérieux et l'incongruité de la scène jouée, le clown déclenche le rire. Il empêche le médecin de se prendre trop au sérieux, de s'enfermer dans son attitude thérapeutique. Il redonne du ludique à la consultation.

La curiosité du clown toujours en éveil permet au médecin de retrouver cette capacité d'émerveillement devant ce que lui présente son patient. Et permet de consulter avec cette ambition de garder cette lueur inhérente à la vie.

Repost 0
Published by Elodie LAHAYE-PEREZ - dans Le clown : relation médecin patient
commenter cet article